B1

Le CECRL, document désormais incontournable dans l’enseignement des langues étrangères, propose des descripteurs de compétences regroupés par niveau. Ces niveaux, communs, du moins dans leur nomination, sont des soutiens et des références pour la mise en place de programmes linguistiques, de pratiques évaluatives et d’outils pédagogiques.

Publié en 2001, le Cadre européen commun de référence pour les langues, enrichi par le volume complémentaire en 2018, est un document élaboré par la Division des politiques linguistiques du Conseil de l’Europe composée de didacticiens de divers pays européens.
Le Cadre donne, comme introduit plus haut, un certain nombre d’indications permettant de mettre en place et d’évaluer l’enseignement des langues vivantes sur des bases communes. Celles-ci sont définies par des niveaux
A1 et A2 : utilisateur élémentaire
B1 et B2 : utilisateur indépendant
C1 et C2 : utilisateur expérimenté
et par des descripteurs élaborés pour les compétences orales et écrites mais aussi sociales et interculturelles.
Dans le Cadre , téléchargeable sur le site de la commission européenne, ces descripteurs sont regroupés par activités de communication langagière, par stratégies et par compétences. Pour connaitre les différents attendus à un niveau particulier, il faut donc parcourir le chapitre 4 : L’utilisation de la langue et l’apprenant /utilisateur, ainsi que le chapitre 5 : Les compétences de l’utilisateur/apprenant, sans oublier les annexes qui donnent des informations pouvant être particulièrement utiles.

Afin d’avoir une vue d’ensemble de chaque niveau, nous avons regroupé ces données par niveau.

LE NIVEAU B1

1- Thèmes

Description et narration Transaction : échange d’informations Étendue : Situations
  • Intrigue d’un livre/film
  • Expériences
  • Réactions
  • Rêves, espoirs et ambitions
  • Raconter une histoire
  • Détails de base dans une circonstance imprévisible, par exemple un accident
  • Directives détaillées
  • Information factuelle cumulée sur des sujets familiers dans son domaine
La plupart des sujets relatifs à la vie quotidienne : loisirs familiaux, travail, voyage, actualité

2- Activités de production et de réception

Descripteurs pour l’oral

Compréhension et réception de l’oral Production orale Interaction orale
  • Peut comprendre les points principaux d’une intervention sur des sujets familiers rencontrés régulièrement au travail, à l’école, pendant les loisirs, y compris des récits courts.

B1+ :

  • Peut comprendre une information factuelle directe sur des sujets de la vie quotidienne ou relatifs au travail en reconnaissant les messages généraux et les points de détail, à condition que l’articulation soit claire et l’accent courant.

Comprendre une conversation entre tierces personnes

  • Peut généralement suivre les points principaux d’une longue discussion se déroulant en sa présence, à condition que la langue soit standard et clairement articulée.

B1+ :

  • Peut suivre relativement bien les conversations et les discussions de tous les jours, à condition qu’il s’agisse d’une langue standard clairement structurée et que l’accent soit familier.

Comprendre en tant qu’auditeur

  • Peut comprendre les points principaux dans un monologue facile à suivre, comme celui d’un guide touristique, à condition que le débit soit relativement lent et le langage clair.
  • Peut suivre une conférence non complexe, un exposé ou une démonstration comportant des visuels (diapos, polycopiés,…) sur un sujet ou un produit de son domaine d’intérêt et comprendre les explications données.
  • Peut suivre le plan général d’exposés courts sur des sujets familiers à condition que la langue en soit standard et clairement articulée.

B1+ :

  • Peut, dans une conférence standard sur un sujet familier, distinguer les idées principales des détails qui s’y rapportent, à condition que la langue soit standard et clairement structurée.
  • Peut suivre une conférence ou un exposé dans son propre domaine à condition que le sujet soit familier et la présentation directe, simple et clairement structurée.

Comprendre des annonces et des instructions orales

  • Peut comprendre des annonces publiques dans les aéroports, les gares et à bord d’un avion, d’un autocar ou d’un train, à condition qu’elles soient clairement articulées dans une langue standard et avec un minimum de bruits de fond.
  • Peut suivre des directives détaillées.
  • Peut comprendre des informations techniques simples, tels que des modes d’emploi pour un équipement d’usage courant.

Comprendre des émissions de radio et des enregistrements

  • Peut comprendre les points principaux et des détails importants d’histoires ou de récits (par exemple récit de vacances), à condition que l’interlocuteur parle lentement et clairement.
  • Peut comprendre les points principaux des bulletins d’information radiophoniques et de documents enregistrés simples, sur un sujet familier, si le débit est assez lent et la langue relativement articulée.

B1+ :

  • Peut comprendre l’information contenue dans la plupart des documents enregistrés ou radiodiffusés, dont le sujet est d’intérêt personnel et la langue standard clairement articulée.

Comprendre des émissions de télévision, des films et des vidéos

  • Peut comprendre les points principaux des programmes télévisés sur des sujets familiers si la langue est assez clairement articulée.
  • Peut suivre de nombreux films dans lesquels l’histoire repose principalement sur l’action et l’image et où la langue est claire et directe.

B1+ :

  • Peut comprendre une grande partie des programmes télévisés sur des sujets d’intérêt personnel, tels que brèves, interviews, conférences et journal télévisé si le débit est relativement lent et la langue assez clairement articulée.
  • Peut assez aisément mener à bien une description directe et non compliquée de sujets variés dans son domaine en la présentant comme une succession linéaire de points.

Monologue suivi :

décrire l’expérience

  • Peut faire une description directe et simple de sujets familiers variés dans le cadre de son domaine d’intérêt.
  • Peut rapporter assez couramment une narration ou une description simples sous forme d’une suite de points.
  • Peut relater en détail ses expériences en décrivant ses sentiments et ses réactions.
  • Peut relater les détails essentiels d’un événement fortuit, tel un accident.
  • Peut raconter l’intrigue d’un livre ou d’un film et décrire ses propres réactions.
  • Peut décrire un rêve, un espoir ou une ambition.
  • Peut décrire un événement, réel ou imaginaire.
  • Peut raconter une histoire.

B1+ :

  • Peut exprimer clairement ses sentiments par rapport à quelque chose qu’il/elle a vécu et expliquer pourquoi il/elle ressent ces sentiments.

donner des informations

  • Peut transmettre des informations factuelles explicites dans des domaines familiers, par exemple pour indiquer la nature d’un problème ou donner des directives détaillées à condition d’avoir eu un temps de préparation pour le faire.

B1+ :

  • Peut expliquer comment faire quelque chose en donnant des instructions détaillées.
  • Peut expliquer les points principaux d’une idée ou d’un problème avec une précision suffisante.

argumenter (par exemple, lors d’un débat)

  • Peut dire s’il/si elle approuve ce que quelqu’un a fait et indiquer des raisons pour justifier son opinion.
  • Peut donner brièvement raisons et explications relatives à des opinions, projets et actions.
  • Peut à l’aide de mots simples, exprimer son opinion sur des sujets de la vie courante.

B1+ :

  • Peut développer une argumentation suffisamment bien pour être compris sans difficulté la plupart du temps.
  • Peut donner des raisons simples pour justifier un point de vue sur un sujet familier.

Annonces publiques

  • Peut faire de brèves annonces préparées sur un sujet proche des faits quotidiens dans son domaine, éventuellement même avec un accent et une intonation étrangers qui n’empêchent pas d’être clairement intelligible.

S’adresser à un auditoire

  • Peut faire un exposé simple et direct, préparé, sur un sujet familier dans son domaine qui soit assez clair pour être suivi sans difficulté la plupart du temps et dans lequel les points importants soient expliqués avec assez de précision.
  • Peut gérer les questions qui suivent mais peut devoir faire répéter si le débit était rapide.

B1+ :

  • Peut faire une présentation préparée à l’avance sur un sujet familier dans son domaine, soulignant les similitudes et les différences (par ex. entre des produits, des pays, des régions et des projets).
  • Peut aborder sans préparation une conversation sur un sujet familier, exprimer des opinions personnelles et échanger de l’information sur des sujets familiers, d’intérêt personnel ou pertinents pour la vie quotidienne (par exemple, la famille, les loisirs, le travail, les voyages et les faits divers).
  • Peut exploiter avec souplesse une gamme étendue de langue simple pour faire face à la plupart des situations susceptibles de se produire au cours d’un voyage.

B1+ :

  • Peut exprimer sa pensée sur un sujet abstrait ou culturel comme un film, des livres, de la musique, etc.
  • Peut échanger, vérifier et confirmer des informations, faire face à des situations moins courantes et expliquer pourquoi il y a une difficulté.
  • Peut communiquer avec une certaine assurance sur des sujets familiers habituels ou non en relation avec ses intérêts et son domaine professionnel.

Comprendre un interlocuteur

  • Peut suivre un discours clairement articulé et qui lui est destiné dans une conversation courante, mais devra quelquefois faire répéter certains mots ou expressions.

Conversation

  • Peut réagir à des sentiments tels que la surprise, la joie, la tristesse, la curiosité et l’indifférence et peut les exprimer.
  • Peut soutenir une conversation ou une discussion mais risque d’être quelquefois difficile à suivre lorsqu’il/elle essaie de formuler exactement ce qu’il/elle aimerait dire.
  • Peut suivre une conversation quotidienne si l’interlocuteur s’exprime clairement, bien qu’il lui soit parfois nécessaire de faire répéter certains mots ou expression.
  • Peut aborder sans préparation une conversation sur un sujet familier.

B1+ :

  • Peut soutenir des conversations relativement longues sur des sujets d’intérêt général, à condition que l’interlocuteur fasse un effort pour faciliter la compréhension.
  • Peut démarrer une conversation sur des sujets familiers et aider à la poursuivre en posant des questions assez spontanées sur une expérience ou un événement particulier, et exprimer ses réactions et son opinion.

Discussion informelle (entre amis)

  • Peut exprimer poliment ses convictions, ses opinions, son accord et son désaccord.
  • Peut faire comprendre ses opinions et réactions pour trouver une solution à un problème ou à des questions pratiques relatives à où aller ? que faire ? comment organiser (une sortie, par exemple) ?
  • Peut émettre ou solliciter un point de vue personnel ou une opinion sur des points d’intérêt général.
  • Peut, en règle générale, suivre les points principaux d’une discussion d’une certaine longueur se déroulant en sa présence à condition qu’elle ait lieu en langue standard clairement articulée.

B1+ :

  • Peut comparer et opposer des alternatives en discutant de ce qu’il faut faire, où il faut aller, qui désigner, qui ou quoi choisir, etc.
  • Peut commenter brièvement le point de vue d’autrui.
  • Peut expliquer pourquoi quelque chose pose problème.
  • Peut exprimer sa pensée sur un sujet abstrait ou culturel comme un film ou de la musique.
  • Peut suivre l’essentiel de ce qui se dit autour de lui sur des thèmes généraux, à condition que les interlocuteurs évitent l’usage d’expressions trop idiomatiques et articulent clairement.

Discussions et réunions formelles

  • Peut suivre une argumentation ou une discussion sur un sujet familier et prévisible, à condition que les points soulevés soient dans un langage relativement simple, soient répétés et qu’il/elle puisse demander des éclaircissements.
  • Peut prendre part à une discussion formelle courante sur un sujet familier conduite dans une langue standard clairement articulée et qui suppose l’échange d’informations factuelles, en recevant des instructions ou la discussion de solutions à des problèmes pratiques.

B1+ :

  • Peut exprimer clairement un point de vue mais a du mal à engager un débat.
  • Peut suivre l’essentiel de ce qui se dit relatif à son domaine, à condition que les interlocuteurs évitent l’usage d’expressions trop idiomatiques et articulent clairement.

Coopération à visée fonctionnelle (Par exemple, réparer une voiture, discuter un document, organiser quelque chose)

  • Peut inviter les autres à donner leur point de vue sur la façon de faire.
  • Peut faire comprendre ses opinions et réactions par rapport aux solutions possibles ou à la suite à donner, en donnant brièvement des raisons et des explications.
  • Peut, en règle générale, suivre ce qui se dit et, le cas échéant, peut rapporter en partie ce qu’un interlocuteur a dit pour confirmer une compréhension mutuelle.

B1+ :

  • Peut commenter brièvement le point de vue d’autrui.
  • Peut expliquer pourquoi quelque chose pose problème, discuter de la suite à donner, comparer et opposer les solutions.
  • Peut suivre ce qui se dit mais devoir occasionnellement faire répéter ou clarifier si le discours des autres est rapide et long.

Obtenir des biens et des services

  • Peut se débrouiller dans la plupart des situations susceptibles de se produire en réservant un voyage auprès d’une agence ou lors d’un voyage, par exemple en demandant à un passager où descendre pour une destination non familière.
  • Peut formuler une plainte.
  • Peut faire face à une situation quelque peu inhabituelle dans un magasin, un bureau de poste ou une banque, par exemple en demandant à retourner un achat défectueux.
  • Peut, dans un magasin, demander des explications sur la différence entre deux ou plusieurs produits similaires, pour prendre une décision, et poser, si nécessaire, des questions supplémentaires.
  • Peut faire face à la majorité des situations susceptibles de se produire au cours d’un voyage ou en préparant un voyage ou un hébergement ou en traitant avec des autorités à l’étranger.

Échange d’informations

  • Peut proposer ses conseils sur des sujets simples dans son domaine d’expérience.
  • Peut obtenir plus de renseignements.
  • Peut demander et suivre des directives détaillées.
  • Peut trouver et transmettre une information simple et directe.

B1+ :

  • Peut résumer – en donnant son opinion – un bref récit, un article, un exposé, une discussion, une interview ou un documentaire et répondre à d’éventuelles questions complémentaires de détail.
  • Peut expliquer comment faire quelque chose en donnant des instructions détaillées.
  • Peut échanger avec une certaine assurance un grand nombre d’informations factuelles sur des sujets courants ou non, familiers à son domaine.

Interviewer et être interviewé (l’entretien)

  • Peut utiliser un questionnaire préparé pour conduire un entretien structuré, avec quelques questions spontanées complémentaires.
  • Peut décrire des symptômes d’une manière simple et demander des conseils lorsqu’il/elle utilise des services de santé; peut comprendre la réponse, à condition qu’elle soit donnée en langage clair et quotidien.
  • Peut prendre certaines initiatives dans une consultation ou un entretien (par exemple introduire un sujet nouveau) mais reste très dépendant de l’interviewer dans l’interaction.

B1+ :

  • Peut conduire un entretien préparé, vérifier et confirmer les informations, bien qu’il lui soit parfois nécessaire de demander de répéter si la réponse de l’interlocuteur est trop rapide ou trop développée.
  • Peut fournir des renseignements concrets exigés dans un entretien ou une consultation (par exemple, décrire des symptômes à un médecin) mais le fait avec une précision limitée.

Utiliser les télécommunications

  • Peut utiliser les télécommunications pour des messages routiniers (par ex. pour l’organisation d’une réunion) et pour obtenir des services de base (comme réserver une chambre d’hôtel ou prendre un rendez-vous médical).
  • Peut utiliser les télécommunications pour avoir des conversations relativement simples mais prolongées avec des personnes qu’il/elle connaît personnellement.

B1+ :

  • Peut donner des détails importants au téléphone au sujet d’un incident inattendu (par ex. un problème à l’hôtel ou au sujet de l’organisation du voyage ou avec une voiture de location).
  • Peut utiliser les télécommunications pour des raisons quotidiennes personnelles ou professionnelles, à condition de pouvoir demander des éclaircissements de temps en temps.

Descripteurs pour l’écrit

Compréhension et réception de l’écrit Production écrite Interaction écrite
  • Peut lire des textes factuels directs sur des sujets relatifs à son domaine et à ses intérêts avec un niveau satisfaisant de compréhension.

Comprendre la correspondance

  • Peut comprendre une correspondance standard formelle ou publications sur les réseaux sociaux dans son domaine d’intérêt professionnel.
  • Peut comprendre des lettres personnelles, des courriels et des publications simples sur les réseaux sociaux, qui relatent de façon assez détaillée d’événements et d’expériences.
  • Peut comprendre la description d’événements, de sentiments et de souhaits suffisamment bien pour entretenir une correspondance régulière avec un correspondant ami.

B1+ :

  • Peut comprendre suffisamment bien une correspondance formelle sur un sujet peu familier, pour être capable de la transférer à quelqu’un d’autre.

Lire pour s’orienter

  • Peut comprendre l’information importante dans des publicités simples et clairement rédigées, dans un journal ou un magazine, à condition qu’il n’y ait pas trop d’abréviations.
  • Peut estimer si un article, un rapport ou un compte rendu correspond bien au sujet demandé.
  • Peut identifier les informations importantes sur des étiquettes, au sujet de la préparation et de l’utilisation d’aliments et de médicaments.
  • Peut trouver et comprendre l’information pertinente dans des écrits quotidiens tels que lettres, prospectus et courts documents officiels.

B1+ :

  • Peut parcourir rapidement des textes factuels clairs dans des magazines, des brochures ou sur Internet, en saisissant de quoi ils traitent et peut décider si l’information qu’ils contiennent peut lui être utile.
  • Peut parcourir un texte assez long pour y localiser une information cherchée et peut réunir des informations provenant de différentes parties du texte ou de textes différents afin d’accomplir une tâche spécifique.

Lire pour s’informer et discuter

  • Peut comprendre les points principaux de notes descriptives, telles que celles qu’on trouve dans les musées et sur les panneaux explicatifs dans les expositions.
  • Peut comprendre la plupart des informations factuelles qu’il/elle est susceptible de rencontrer sur des sujets familiers, à condition d’avoir suffisamment de temps pour relire.
  • Peut reconnaître les points significatifs d’un article de journal direct et non complexe sur un sujet familier.

B1+ :

  • Peut reconnaître le schéma argumentatif suivi pour la présentation d’un problème sans en comprendre nécessairement le détail.
  • Peut identifier les principales conclusions d’un texte argumentatif clairement articulé.
  • Peut comprendre des textes courts sur des sujets familiers ou d’intérêt courant, dans lesquels les gens donnent leur point de vue (par ex. une contribution critique à une discussion en ligne dans un forum ou dans le courrier des lecteurs).
  • Peut comprendre des textes factuels clairs sur des sujets liés à ses domaines d’intérêt ou à ses études.

Lire des instructions

  • Peut comprendre la plupart des instructions courtes (par ex. dans les transports publics ou pour l’utilisation de matériel électrique).
  • Peut suivre les instructions simples données sur les emballages, par ex. des instructions pour la cuisson.
  • Peut comprendre le mode d’emploi d’un appareil s’il est direct, non complexe et rédigé clairement.

B1+ :

  • Peut comprendre des instructions et des procédures dans un texte suivi, par exemple dans un manuel, à condition que le produit ou la procédure lui soit familier.

Lire comme activité de loisir

  • Peut suivre l’intrigue de récits, de romans simples et de bandes dessinées si le scénario est clair et linéaire et rédigé dans un langage très quotidien, à condition de pouvoir utiliser un dictionnaire.
  • Peut comprendre un journal de voyage décrivant principalement les événements pendant le trajet ainsi que les expériences et les découvertes que la personne a faites.
  • Peut comprendre la description de lieux, d’événements, de sentiments et de points de vue explicitement exprimés dans des récits, des guides et des articles de magazines rédigés dans un langage extrêmement courant et quotidien.

B1+ :

  • Peut comprendre des poèmes simples et des paroles de chansons rédigés dans un style et un langage simple.
  • Peut lire dans des journaux et des magazines, des comptes rendus de films, de livres, de concerts, etc. qui ont été écrits pour un large public et en comprendre les points principaux.
  • Peut écrire des textes articulés simplement sur une gamme de sujets variés dans son domaine en liant une série d’éléments discrets en une séquence linéaire.

Écriture créative

  • Peut écrire des descriptions détaillées simples et directes sur une gamme étendue de sujets familiers dans le cadre de son domaine d’intérêt.
  • Peut faire le compte rendu d’expériences en décrivant ses sentiments et ses réactions dans un texte simple et articulé.
  • Peut écrire la description d’un événement, un voyage récent, réel ou imaginé.
  • Peut raconter une histoire.

B1+ :

  • Peut rédiger une critique simple sur un film, un livre ou un programme télévisé, en utilisant une gamme limitée de langage.
  • Peut indiquer distinctement l’ordre chronologique d’un texte narratif.

Essais et rapports

  • Peut intégrer des illustrations, des photos ainsi que des textes courts à un rapport ou une affiche de présentation.
  • Peut écrire des rapports très brefs de forme standard conventionnelle qui transmettent des informations factuelles courantes et justifient des actions.

B1+ :

  • Peut résumer avec une certaine assurance une source d’informations factuelles sur des sujets familiers courants et non courants dans son domaine, en faire le rapport et donner son opinion.
  • Peut écrire un texte sur un sujet actuel en rapport avec son centre d’intérêt, en utilisant un langage simple pour lister les avantages et les inconvénients, donner et justifier son opinion.
  • Peut écrire de brefs essais simples sur des sujets d’intérêt général.
  • Peut écrire des notes et lettres personnelles pour demander ou transmettre des informations d’intérêt immédiat et faire comprendre les points qu’il/elle considère importants.

B1+ :

  • Peut apporter de l’information sur des sujets abstraits et concrets, contrôler l’information, poser des questions sur un problème ou l’exposer assez précisément.

Correspondance

  • Peut écrire une lettre simple de demande avec des explications limitées.
    Peut écrire des courriels/lettres simples portant sur des faits, pour obtenir des renseignements, demander ou donner une confirmation.
  • Peut écrire des lettres personnelles décrivant en détail expériences, sentiments et événements.

B1+ :

  • Peut écrire des courriels/lettres formelles simples pour se plaindre ou demander à ce qu’une action soit menée.
  • Peut répondre par écrit à une annonce et demander un complément d’information sur les offres qui l’intéressent.
  • Peut écrire des lettres dans lesquelles il/elle exprime diverses opinions et où il/elle relate des expériences et des sentiments personnels de façon détaillée.
  • Peut écrire une lettre personnelle pour donner des nouvelles ou exprimer sa pensée sur un sujet abstrait ou culturel, tel un film ou de la musique.

Notes, messages et formulaires

  • Peut prendre des messages au téléphone, qui comportent plusieurs points, à condition que celui qui appelle dicte ces points clairement et de façon indulgente.
  • Peut laisser des notes qui transmettent une information simple et immédiatement pertinente à des amis, à des employés, à des professeurs et autres personnes fréquentées dans la vie quotidienne, en communiquant de manière compréhensible les points qui lui semblent importants.

B1+ :

  • Peut prendre un message concernant une demande d’information, l’explication d’un problème.
  • Peut prendre les messages habituels que l’on peut trouver dans des contextes personnels, professionnels ou académiques.
Interaction en ligne
Conversation et discussion en ligne Transactions et coopération en ligne axées sur des objectifs
  • Peut publier en ligne à titre personnel des expériences, des impressions et des événements, répondre de façon détaillée aux commentaires; mais des lacunes lexicales entrainent parfois des répétitions et des difficultés de formulation.
  • Peut publier une contribution claire à une discussion en ligne sur un sujet d’ordre familier, à condition d’avoir préparé le texte à l’avance et de pouvoir utiliser en ligne des outils pour combler ses lacunes linguistiques et vérifier l’exactitude de ses écrits. 

B1+ :

  • Peut publier en ligne des récits d’événements sociaux, d’expériences et d’activités, utiliser des hyperliens et des vidéos / audio et partager des impressions personnelles.
  • Peut s’engager dans des échanges en ligne en temps réel avec plus d’un participant, prendre en compte les intentions communicatives de chaque intervenant, mais peut ne pas comprendre les détails et les implications.
  • Peut répondre à des instructions et poser des questions ou demander des éclaircissements pour accomplir en ligne une tâche commune.
  • Peut interagir en ligne avec un partenaire ou un petit groupe travaillant sur un projet, à condition qu’il y ait des aides visuelles telles que des images, des statistiques et des graphiques pour clarifier les notions plus complexes.
  • Peut s’engager dans des échanges collectifs ou transactionnels qui demandent des éclaircissements simples ou des explications sur des détails importants tels que l’inscription à un cours, une visite guidée, un événement ou une demande d’adhésion.

B1+ :

  • Peut interagir en ligne avec un groupe travaillant sur un projet, suivre des instructions directes, demander des éclaircissements et coopérer à la réalisation des tâches communes.
  • Peut s’engager dans des transactions en ligne qui supposent un échange important d’informations, à condition que les interlocuteurs évitent une langue complexe et soient prêts à répéter et reformuler si nécessaire.

3- Stratégies de production et de réception

Compréhension et réception Production Interaction
Reconnaître des indices et faire des déductions (oral et écrit)
  • Peut déduire le sens probable de mots inconnus dans un texte écrit à partir des éléments dont ils sont constitués (par ex. les racines du mot, les éléments lexicaux, les suffixes et les préfixes).
  • Peut suivre une argumentation, ou les séquences d’événements dans une histoire en se concentrant sur les connecteurs logiques courants (par ex. cependant, parce que) et les articulateurs temporels (par ex. après quoi, au préalable).
  • Peut, en écoutant une histoire courte, prédire ce qui va arriver.
  • Peut faire des déductions et des prévisions sur le contenu d’un texte à partir des rubriques, des titres et des manchettes.

B1+ :

  • Peut, à l’occasion, extrapoler du contexte le sens de mots inconnus et en déduire le sens de la phrase à condition que le sujet en question soit familier.
  • Peut identifier des mots inconnus à l’aide du contexte sur des sujets relatifs à son domaine et à ses intérêts.
  • Peut extrapoler le sens d’un passage d’un texte en tenant compte du texte dans son ensemble.
  • Peut faire appel à différents types de connecteurs (numériques, temporels, logiques) ainsi qu’au rôle des paragraphes clés dans l’organisation générale du texte afin de mieux comprendre l’argumentation.
Planification
  • Peut prévoir et préparer la façon de communiquer les points importants qu’il/elle veut transmettre en exploitant toutes les ressources disponibles et en limitant le message aux moyens d’expression qu’il/elle trouve ou dont il/elle se souvient.

B1+ :

  • Peut préparer et essayer de nouvelles expressions et combinaisons de mots et demander des remarques en retour à leur sujet.

Compensation

  • Peut franciser un mot de sa langue maternelle et demander s’il a été compris.
  • Peut utiliser un mot simple signifiant quelque chose de semblable au concept recherché et solliciter une « correction ».

B1+ :

  • Peut exprimer le sens d’un mot en en donnant un autre signifiant quelque chose de semblable (par exemple, « un camion pour voyageurs » pour « un bus »).
  • Peut définir les caractéristiques de quelque chose de concret dont le nom lui échappe.

Contrôle et correction

  • Peut recommencer avec une tactique différente s’il y a une rupture de communication.
  • Peut se faire confirmer la correction d’une forme utilisée.

B1+ :

  • Peut corriger les confusions de temps ou d’expressions qui ont conduit à un malentendu à condition que l’interlocuteur indique qu’il y a un problème.
Tours de parole
  • Peut intervenir dans une discussion sur un sujet familier en utilisant une expression adéquate pour prendre la parole.

B1+ :

  • Peut commencer, poursuivre et terminer une simple conversation en tête-à-tête sur des sujets familiers ou d’intérêt personnel.

Coopérer

  • Peut reformuler en partie les dires de l’interlocuteur pour confirmer une compréhension mutuelle et faciliter le développement des idées en cours.
  • Peut inviter quelqu’un à se joindre à la discussion.

B1+ :

  • Peut résumer et faire le point dans une conversation et faciliter ainsi la focalisation sur le sujet.
  • Peut exploiter un répertoire élémentaire de langue et de stratégies pour faciliter la suite de la conversation ou de la discussion.

Faire clarifier

  • Peut demander à quelqu’un de clarifier ou de développer ce qui vient d’être dit.

B1+ :

  • Peut demander des détails supplémentaires et des clarifications à d’autres membres du groupe de façon à faire avancer la discussion.

4- Médiation

Médiation générale
  • Peut présenter des personnes de différents milieux, montrer qu’il a conscience que certaines questions peuvent être perçues différemment et inviter d’autres personnes à apporter leur expertise et leur expérience. Peut transmettre les informations données dans des textes informatifs clairs et bien structurés lies à des sujets d’ordre familier, personnel ou courant, en ayant de temps en temps des problèmes de formulation dus à son lexique limité.

B1+ :

  • Peut établir une collaboration avec des personnes d’autres milieux, montrer de l’intérêt et de l’empathie en posant des questions simples et en y répondant, formuler et répondre à des suggestions, demander si les participants sont d’accord, et proposer d’autres choix. Peut transmettre les points principaux de textes longs en langage simple et portant sur des sujets d’ordre personnel à condition qu’il/elle puisse vérifier le sens de certaines expressions.

Transmettre des informations spécifiques à l’oral

  • Peut transmettre (en langue B) des informations précises données dans des textes informatifs clairs (comme des prospectus, des rubriques de brochures, des annonces, des lettres ou des courriels)(écrits en langue A).
  • Peut transmettre (en langue B) le contenu d’instructions ou de consignes détaillées à condition qu’elles soient énoncées clairement (en langue A).
  • Peut transmettre (en langue B) le contenu d’annonces publiques et de messages délivrés (en langue A) à vitesse normale et en langue standard.

Expliquer des données à l’oral (graphiques, diagrammes, tableaux, etc.)

  • Peut décrire avec des phrases simples (en langue B)les faits importants présentés dans des visuels portant sur des sujets familiers (par ex une carte de la météo, un graphique de base)(avec le texte en langue B).

B1+ :

  • Peut interpréter et présenter par écrit (en langue B) les tendances générales de diagrammes simples (par ex. des graphiques, des histogrammes) (avec le texte en langue A), et expliquer en détail les éléments importants à l’aide d’un dictionnaire ou d’autres outils de référence.

Traiter un texte à l’oral

  • Peut résumer (en langue B) les points ou les événements importants présentés dans des programmes de télévision ou de courtes séquences vidéo (en langue A), à condition de pouvoir les regarder plusieurs fois.
  • Peut résumer (en langue B) les points principaux de longs textes (prononcés en langue A), liés à son domaine d’intérêt, à condition que la langue soit standard et qu’il/elle puisse les écouter plusieurs fois.
  • Peut résumer (en langue B) l’essentiel de ce qui a été dit dans une conversation (en langue A) sur des sujets d’ordre général ou personnel à condition que les participants s’expriment de façon claire et dans une langue standard.
  • Peut résumer de façon simple (en langue B) le contenu informatif de textes non complexes (en langue A) portant sur des sujets familiers (par ex. une courte interview écrite, un article de magazine, une brochure de voyage).
  • Peut résumer (en langue B) les points principaux de textes oraux et écrits clairs et bien structurés (en langue A) liés à des sujets d’ordre familier ou personnel en ayant de temps en temps des problèmes de formulation dus à son lexique limité.

Traduire à l’oral un texte écrit

  • Peut assurer (en langue B), une traduction orale approximative de textes informatifs clairs et bien structurés écrits (en langue A), sur des sujets familiers ou personnels, même si un manque de lexique entraîne parfois des difficultés de formulation.

B1+ :

  • Peut assurer (en langue B), la traduction orale de textes informatifs et argumentatifs écrits (en langue A), sur des sujets d’ordre professionnel, académique et personnel de son domaine, s’ils sont rédigés dans une langue standard facile à comprendre.

Transmettre des informations spécifiques à l’écrit

  • Peut transmettre par écrit (en langue B) des informations précises données dans un message enregistré simple (laissé en langue A), à condition que les sujets soient familiers et énoncés lentement et clairement.
  • Peut transmettre par écrit (en langue B) des informations précises et importantes présentes dans des textes informatifs simples (prononcés en langue A), portant sur des sujets familiers.
  • Peut transmettre par écrit (en langue B) des informations précises de textes (prononcés en langue A) portant sur des sujets familiers (par ex. des conversations téléphoniques, des communiqués, des instructions).

Expliquer des données à l’écrit (graphiques, diagrammes, tableaux, etc.)

  • Peut décrire avec des phrases simples (en langue B)les faits importants présentés dans des visuels portant sur des sujets familiers (par ex une carte de la météo, un graphique de base)(avec le texte en langue B).

B1+ :

  • Peut interpréter et présenter par écrit (en langue B) les tendances générales de diagrammes simples (par ex. des graphiques, des histogrammes) (avec le texte en langue A), et expliquer en détail les éléments importants à l’aide d’un dictionnaire ou d’autres outils de référence.

Traiter un texte à l’écrit

  • Peut paraphraser de façon simple de courts passages écrits en utilisant les mots et le plan du texte.
  • Peut résumer par écrit (en langue B), les points principaux de textes oraux et écrits informatifs explicites (en langue A), sur des thèmes d’ordre personnel et général, à condition qu’ils soient clairement énoncés dans une langue standard.

B1+ :

  • Peut résumer par écrit (en langue B), l’information et les arguments contenus dans des textes (en langue A), sur des sujets d’ordre général ou personnel.

Traduire à l’écrit un texte écrit

  • Peut traduire de façon approximative (de langue A en langue B), l’information donnée dans des textes factuels courts rédigés dans une langue claire et standard; la traduction reste compréhensible malgré des erreurs.

B1+ :

  • Peut faire des traductions approximatives (de langue A en langue B), de textes factuels non complexes, rédigés dans une langue claire et standard, en suivant de près la structure du texte original ; la traduction reste compréhensible malgré quelques erreurs.

Prendre des notes (conférences, séminaires, réunions, etc.)

  • Peut prendre note de consignes de routine dans une réunion portant sur des sujets familiers, à condition qu’elles soient formulées de façon simple et qu’il y ait assez de temps pour le faire.
  • Peut prendre des notes sous forme d’une liste de points clés lors d’une conférence non complexe à condition que le sujet soit familier, la formulation directe et la diction claire en langue courante.

B1+ :

  • Lors d’une conférence, peut prendre des notes suffisamment précises pour qu’il/elle puisse les réutiliser ultérieurement à condition que le sujet appartienne à ses centres d’intérêt et que l’exposé soit clair et bien structuré.

Exprimer une réaction personnelle à l’égard des textes créatifs (incluant la littérature)

  • Peut décrire la personnalité d’un personnage.
    Peut expliquer brièvement les impressions et les opinions suscitées par une œuvre.
  • Peut décrire les émotions ressenties à certains passages d’un récit, par exemple les moments où il/elle a craint pour un personnage et expliquer pourquoi.
  • Peut relier les émotions ressenties par un personnage d’une œuvre à des émotions qu’il/elle a vécues.
  • Peut associer les événements d’un récit, d’un film ou d’une pièce de théâtre avec des événements similaires qu’il/elle a vécus ou dont il/elle a entendu parler.
  • Peut expliquer de façon détaillée avec quel personnage il/elle s’identifie le plus et pourquoi.
  • Peut expliquer pourquoi certaines parties ou aspects d’une œuvre l’ont particulièrement intéressé/e.

Analyser et critiquer des textes créatifs (incluant la littérature)

  • Peut décrire les thèmes et les personnages clés de courts récits en langage quotidien très simple comportant des situations familières.
  • Peut désigner les épisodes et les événements les plus importants d’un récit clairement structuré rédigé en langage simple et expliquer la signification des événements ainsi que leurs liens.

Médiation des concepts

Coopérer dans un groupe

Faciliter la coopération dans les interactions avec des pairs

  • Peut inviter des personnes du groupe à prendre la parole.

B1+ :

  • Peut définir la tâche en termes simples lors d’une discussion et demander aux participants d’apporter leur expertise et leur expérience.
  • Peut participer à des tâches communes simples et travailler à l’atteinte d’un but commun dans le groupe, en posant et répondant à des questions claires.
  • Peut participer à une tâche commune, faire par exemple des suggestions et y répondre, demander l’avis des gens et proposer d’autres approches.

Coopérer pour construire du sens

  • Peut répéter en partie ce que quelqu’un a dit pour s’assurer d’une mutuelle compréhension et aider à préserver le développement des idées.
  • Peut demander à un membre du groupe de s’expliquer sur les points de vue donnés par le groupe.

B1+ :

  • Peut poser des questions, faire des commentaires et proposer des reformulations simples pour garder le cap d’une discussion.
  • Peut organiser le travail pour réaliser une tâche commune simple en précisant l’objectif et en expliquant de façon simple les principaux problèmes à régler.

Diriger le travail de groupe

Gérer des interactions

  • Peut donner des consignes simples et claires pour organiser une activité.

B1+ :

  • Peut attribuer la parole dans une discussion et inviter un participant à parler.

Susciter un discours conceptuel

  • Peut demander à quelqu’un la raison de son idée et comment il pense que les choses vont pouvoir fonctionner.

B1+ :

  • Peut poser des questions pour amener les gens à clarifier leur raisonnement.
  • Peut poser des questions pertinentes pour vérifier sa compréhension des notions venant d’être expliquées.
  • Peut demander aux gens de préciser certains points énoncés lors de leur explication initiale.

Médiation de la communication

Établir un espace pluriculturel

  • Peut aider à la création d’une culture de communication partagée, en échangeant de façon simple des informations sur les valeurs et les comportements propres à une langue et une culture.
  • Peut assurer un échange interculturel en utilisant un répertoire limité pour présenter des personnes de différentes cultures, poser des questions et y répondre, et montrer qu’il/elle est conscient que certaines choses peuvent être perçues différemment selon les cultures.

B1+ :

  • Peut, dans des rencontres interculturelles, se conduire de façon positive, reconnaître les sentiments et les différentes visions du monde des membres du groupe.
  • Peut contribuer à une communication interculturelle en initiant la conversation, montrant de l’intérêt et de l’empathie par ses questions et ses réponses simples et exprimer son accord et sa compréhension.

Agir en tant qu’intermédiaire dans des situations informelles (avec des amis et des collègues)

  • Peut communiquer (en langue B) le sens principal de ce qui est dit (en langue A) sur des sujets d’intérêt personnel, en suivant les conventions principales de politesse, à condition que les interlocuteurs énoncent clairement, dans une langue standard, et qu’il/elle puisse demander des clarifications et des pauses afin de mettre en forme ce qu’il/elle veut dire.

B1+ :

  • Peut communiquer (en langue B) le sens principal de ce qui est dit (en langue A) sur des sujets liés à ses domaines d’intérêt, transmettre de façon simple des informations factuelles et expliquer des références culturelles à condition de pouvoir préparer à l’avance et que les interlocuteurs énoncent clairement et dans un langage quotidien.

Faciliter la communication dans des situations délicates et des désaccords

  • Peut montrer sa compréhension des problèmes clés dans un différend sur un sujet qui lui est familier et adresser des demandes simples pour obtenir confirmation et/ou clarification.

B1+ :

  • Peut demander aux parties en désaccord d’expliquer leur point de vue et peut répondre brièvement à ces explications, à condition que le sujet lui soit familier et que les interlocuteurs parlent clairement.

5- Stratégies de médiation

Pour expliquer un nouveau concept Pour simplifier un texte

Relier à un savoir préalable

  • Peut montrer à ses interlocuteurs comment une information nouvelle est liée à ce qui leur est déjà familier en posant des questions simples.

B1+ :

  • Peut expliquer comment quelque chose fonctionne en donnant des exemples qui s’appuient sur les expériences quotidiennes des personnes.

Adapter son langage

  • Peut paraphraser de façon simple des passages écrits courts, en gardant l’ordre original du texte.

B1+ :

  • Peut simplifier, par des paraphrases, les points principaux de courts textes oraux et écrits non complexe portant sur des sujets familiers (par ex. de courts articles de magazines, des entretiens), afin d’en rendre les contenus compréhensibles.

Décomposer une information compliquée

  • Peut faciliter la compréhension d’un ensemble d’instructions en les énonçant lentement, quelques mots à la fois, et en utilisant des moyens verbaux et non verbaux.

B1+ :

  • Peut faciliter la compréhension d’un ensemble d’instructions ou d’informations en les présentant sous la forme d’une liste de points distincts.

Amplifier un texte dense

  • Peut rendre des informations sur un sujet courant plus claires en donnant des exemples simples.

B1+ :

  • Peut rendre des informations sur un sujet courant plus claires et plus explicites en les paraphrasant de différentes manières.

Élaguer un texte

  • Peut identifier et noter les informations essentielles données dans un texte informatif simple (souligner, surligner, etc.), pour passer ces informations à quelqu’un.

6- Compétences communicatives langagières

Compétences linguistiques
Étendue linguistique générale Compétence lexicale Compétence grammaticale
  Étendue du vocabulaire Maîtrise du vocabulaire Correction grammaticale
  • Possède suffisamment de moyens linguistiques pour s’en sortir avec quelques hésitations et quelques périphrases sur des sujets tels que la famille, les loisirs et centres d’intérêt, le travail, les voyages et l’actualité mais le vocabulaire limité conduit à des répétitions et même parfois à des difficultés de formulation.
    B1+ :
  • Possède une gamme assez étendue de langue pour décrire des situations imprévisibles, expliquer le point principal d’un problème ou d’une idée avec assez de précision et exprimer sa pensée sur des sujets abstraits ou culturels tels que la musique ou le cinéma.
  • Possède un vocabulaire suffisant pour s’exprimer à l’aide de périphrases sur la plupart des sujets relatifs à sa vie
    quotidienne tels que la famille, les loisirs et les centres d’intérêt, le travail, les voyages et l’actualité.
  • A une bonne gamme de vocabulaire en rapport avec des sujets familiers et des situations quotidiennes.
  • Utilise une gamme étendue de vocabulaire simple de façon appropriée quand il s’agit de sujets familiers.
  • Montre une bonne maîtrise du vocabulaire élémentaire mais des erreurs sérieuses se produisent encore quand il s’agit d’exprimer une pensée plus complexe.
  • Peut se servir avec une correction suffisante d’un répertoire de tournures et expressions fréquemment utilisées et associées à des situations plutôt prévisibles.

B1+ :

  • Communique avec une correction suffisante dans des contextes familiers ; en règle générale, a un bon contrôle grammatical malgré de nettes influences de la langue maternelle. Des erreurs peuvent se produire mais le sens général reste clair.
Compétence phonologique Compétence orthographique
Maîtrise du système phonologique Maîtrise de l’orthographe
  • L’une ou l’autre des langues qu’il/elle parle a en général une influence sur l’accent et la compréhension peut en être affectée.
  • La prononciation est en général intelligible ; l’intonation et l’accentuation des énoncés et des mots sont presque corrects.

Articulation des sons

  • Est en général totalement intelligible, bien qu’il/elle fasse régulièrement des erreurs de prononciation de sons et de mots isolés qui ne lui sont pas familiers.

Traits prosodiques

  • Peut transmettre son message de façon intelligible malgré une forte influence de l’une ou l’autre des langues qu’il/elle parle sur l’accent, l’intonation et/ou le rythme.
  • L’orthographe, la ponctuation et la mise en page sont assez justes pour être suivies facilement le plus souvent.
  • Peut produire un écrit suivi généralement compréhensible tout du long.
Compétence sociolinguistique Compétence pragmatique
Correction sociolinguistique
  • Est conscient des différences les plus significatives entre les coutumes, les usages, les attitudes, les valeurs et les croyances qui prévalent dans la communauté concernée et celles de sa propre communauté et en recherche les indices.
  • Est conscient des règles de politesse importantes et se conduit de manière appropriée.
  • Peut s’exprimer et répondre à un large éventail de fonctions langagières en utilisant leurs expressions les plus courantes dans un registre neutre.
Souplesse
  • Peut exploiter avec souplesse une gamme étendue de langue simple afin d’exprimer l’essentiel de ce qu’il/elle veut dire.
  • Peut adapter son expression pour faire face à des situations moins courantes, voire difficiles.

Tours de parole

  • Peut commencer, poursuivre et clore une conversation simple en face à face sur des sujets familiers ou personnels.

B1+ :

  • Peut intervenir dans une discussion sur un sujet familier en utilisant l’expression qui convient pour attirer l’attention.

Développement thématique

  • Peut rapporter assez couramment un récit ou une description non complexes sous forme d’une suite de points.
  • Montre qu’il/elle a conscience de la structure conventionnelle d’un texte au moment de communiquer ses idées.

B1+ :

  • Peut développer une argumentation suffisamment bien pour être compris sans difficulté la plupart du temps.
  • Peut indiquer de façon claire la chronologie d’un texte narratif.

Cohérence et cohésion

  • Peut créer des sauts de paragraphes simples et logiques dans un texte assez long.
  • Peut élaborer, dans un récit, des phrases assez longues et les relier entre elles en utilisant un nombre limité d’articulateurs.
  • Peut relier une série d’éléments courts, simples et distincts en une suite linéaire de points qui s’enchaînent.

B1+ :

  • Peut introduire un contre argument dans un texte simple discursif (par exemple avec « cependant »).
Aisance à l’oral
  • Peut discourir de manière compréhensible même si les pauses pour chercher ses mots et ses phrases et pour faire ses corrections sont très évidentes, particulièrement dans les séquences plus longues de production libre.

B1+ :

  • Peut s’exprimer avec une certaine aisance. Malgré quelques problèmes de formulation ayant pour conséquence pauses et impasses, est capable de continuer effectivement à parler sans aide.

Précision

  • Peut exprimer l’essentiel de ce qu’il/elle souhaite de façon compréhensible.
  • Peut transmettre une information simple et d’intérêt immédiat, en mettant en évidence quel point lui semble le plus important.

B1+ :

  • Peut expliquer les points principaux d’une idée ou d’un problème avec une précision suffisante.

7- Compétences à signer

Linguistique Pragmatique Sociolinguistique

Répertoire de la langue des signes

  • Peut utiliser de manière précise les formes de la bouche sur le plan du contenu (par ex. PFF).
  • Peut utiliser les classificateurs adéquats pour exprimer les actions exécutées par ex. par des animaux précédemment introduites par des signes lexicaux.
  • Peut donner la description complète d’une personne avec l’expression faciale, la forme du corps, la couleur de peau, le maquillage, la coiffure et la profession.
  • Peut varier l’ampleur d’exécution des signes en fonction de la situation (grand/petit).
  • Peut représenter des actions au moyen de signes productifs.
  • Peut exprimer le caractère/les qualités et défauts d’un personnage par la mimique.
  • Peut représenter quelques aspects d’une action simple par Constructed Action.
  • Peut modifier des signes productifs en fonction du contexte.
  • Peut décrire les caractéristiques essentielles d’une personne ou d’un objet avec les formes de mains adéquates.

B1+ :

  • Peut représenter des caractéristiques uniquement par la labialisation et la mimique.
  • Peut décrire la grandeur et la forme d’un objet en utilisant des moyens différents (mimique, forme des mains, position des mains, mouvement).
  • Peut utiliser des formes de bouche différenciées et adaptées au contexte.
  • Peut utiliser différents classificateurs pour représenter une action (par ex. manipulateur ou substituteur).
  • Peut faire une comparaison adéquate avec des choses/images/circonstances connues du public, pour clarifier quelque chose (par ex. «Le porc-épic ressemble à un gros hérisson»).
  • Peut épeler rapidement et correctement les mots étrangers à l’aide de l’alphabet manuel.

Précision schématique

  • Peut exprimer des énumérations (au sens de ET/PUIS).
  • Peut accompagner le déroulement temporel par la mimique (événements proches dans le temps versus événements éloignés dans le temps).
  • Peut représenter un déroulement temporel simple à travers l’espace signé.
  • Peut utiliser la forme de la main pour indiquer une modification.
  • Peut se servir des mimiques pour transmettre du sens.
  • Peut se servir de la mimique adéquate pour la description d’une forme.
  • Peut utiliser les composants non manuels corrects pour les questions (haut du corps, mimique et sourcils).
  • Peut utiliser correctement différents types de phrases (phrases affirmative, interrogative, impérative).
  • Peut poser son regard correctement dans l’espace signé et se référer ainsi aux objets ou personnes déjà introduits.
  • Peut situer des objets/personnes au moyen des index dans l’espace signé, et s’y référer ensuite par des pronoms.

B1+ :

  • Peut faire des comparaisons adéquates avec des adjectifs, y compris des formes superlatives, par ex. en utilisant correctement les classificateurs, en changeant la taille ou la vitesse du mouvement.
  • Peut attirer l’attention sur un événement présent, passé ou futur à l’aide d’un chronologie.
  • Peut établir la configuration spatiale et l’utiliser dans le déroulement ultérieur de l’échange.
  • Peut marquer correctement une question rhétorique, en faisant une courte pause entre la question et la réponse.
  • Peut relier deux phrases avec MÊME SI…/MALGRÉ LE FAIT QUE…/ EN OPPOSITION AVEC…).
  • Peut exprimer la raison pour laquelle on fait quelque chose (au sens de BUT, POUR).
  • Peut exprimer des questions rhétoriques de manière économe sur le plan linguistique, par ex. en haussant simplement les sourcils.

Structure du texte signé

  • Peut conclure correctement sa contribution (mains jointes).

  • Peut justifier sa propre opinion.

  • Peut résumer dans un texte les énoncés essentiels relatifs aux questions «quand», «où», «qui», «quoi», «comment» et «pourquoi».

  • Peut utiliser le signe PALM-UP pour marquer une pause.

  • Peut mettre en œuvre des stratégies simples pour la structuration des informations (par ex. commentaires sur le thème).

  • Peut indiquer les aspects les plus importants d’un thème dans l’ordre hiérarchique de leur importance.

  • Peut annoncer un thème de manière pertinente et en livrer le contenu approprié.

  • Peut ordonner les éléments successifs d’un texte dans un ordre logique.

  • Peut formuler l’intention/l’objectif du texte dans l’introduction.

B1+ :

  • Peut utiliser sa propre expérience en relation avec un élément du texte.

  • Peut comparer les opinions d’autrui et prendre position à ce sujet.

  • Peut se référer explicitement à ce qui a été dit auparavant.

  • Peut nommer les détails pertinents et intéressants de manière brève et concise.

  • Peut représenter clairement les relations entre différentes choses ou éléments en s’y référant explicitement.

  • Peut structurer un texte en différents paragraphes thématiques.

  • Peut introduire des contenus dans un ordre judicieux.

  • Peut diviser le contenu du texte en introduction, partie principale et partie finale/conclusion.

Cadre et perspectives

  • Peut renvoyer à des personnages du récit au moyen de la mimique.
  • Peut introduire la mimique adéquate pour les personnages du récit.
  • Peut produire une image claire dans l’espace signé.
  • Peut construire une déclaration de manière à aller du proche au lointain et du grand au petit.
  • Peut se représenter des choses dans l’espace.
  • Peut recréer visuellement un paysage, une ville, un bâtiment etc. dans l’espace signé, en respectant les proportions et relations.

B1+ :

  • Peut indiquer un changement de rôle par la modification de la position du haut du
  • Peut décrire différentes positions correctement les unes par rapport aux autres.
  • Peut mettre en place correctement un arrangement scénique sur le plan linguistique (paysage/famille/contexte) pour un texte.

Présence et effet

  • Peut exprimer les traits de caractère des personnes.
  • Peut raconter une histoire de manière crédible.
  • Peut attirer l’attention des destinataires en utilisant différents moyens (par ex. questions rhétoriques).

B1+ :

  • Peut accentuer certains aspects grâce à des composants non manuels (par ex. mimique, ampleur du mouvement).
  • Peut utiliser le langage du corps et une mimique forte.
  • Peut exprimer les sentiments d’un proche.
  • Peut transmettre un nouveau point de vue de manière à faire réfléchir les destinataires.

Aisance à signer

  • Peut effectuer aisément et successivement différentes formes de mains.
  • Peut signer un texte court de manière rythmée.

B1+ :

  • Peut signer des transitions fluides entre différents points.

Adéquation sociolinguistique et répertoire culturel

  • Peut utiliser les abréviations des signes courantes touchant au domaine de la surdité.
  • Peut indiquer le statut social d’une personne de manière non manuelle en signant, par ex. par l’orientation du regard.
  • Peut expliquer l’origine/l’apparition de certains signes liés à la culture grâce à sa connaissance de la culture sourde, par ex. les noms de personnages connus, d’institutions, de lieux.
  • Peut se présenter aux personnes sourdes de manière adéquate.

B1+ :

  • Peut introduire des événements culturels et des éléments typiques du pays dans le cadre d’un rapport de voyage.
  • Peut sensibiliser des individus aux aspects culturels.
  • Peut se présenter en fonction du type de texte et du public (habillement, charisme, soin personnel).
  • Peut adresser ou renoncer à adresser un mot d’accueil ou des salutations appropriés au type de texte et au public.

8- Compétence plurilingue et pluriculturelle

Exploiter un répertoire pluriculturel Compréhension plurilingue Exploiter un répertoire plurilingue
  • Peut expliquer en termes simples en quoi ses actions culturellement déterminées, peuvent être perçues différemment par des membres d’autres cultures que la sienne.
  • Peut expliquer en termes simples que ce qui peut lui paraître « étrange » dans un autre contexte socioculturel peut s’avérer « normal » pour d’autres personnes.
  • Peut expliquer en termes simples comment ses valeurs et comportements personnels influencent sa façon de percevoir les valeurs et comportements des autres.
  • Peut expliquer des éléments de sa propre culture à des membres d’une autre culture ou expliquer des éléments de l’autre culture à des membres de sa propre culture.
  • Peut en général se conformer aux codes culturels les plus couramment utilisés.
  • Peut, en général, tenir compte des conventions concernant la posture, le contact visuel, la distance à respecter entre les personnes.
  • Peut, pour s’aider à comprendre, utiliser ce qu’il/elle sait des divergences dans les structures grammaticales et les expressions fonctionnelles propres aux langues de son répertoire plurilingue.
  • Peut percevoir des ressemblances et des différences dans les façons d’exprimer des concepts dans des langues différentes afin de faire une distinction entre les usages identiques de la même racine d’un mot et les « faux-amis ».
  • Peut extraire des informations de documents liés à son domaine, rédigés dans des langues différentes (par ex. pour les inclure dans une présentation).
  • Peut recomposer le message d’un texte à partir de ce qu’il/elle a compris de textes traitant du même sujet mais rédigés dans différentes langues (par ex. des brèves, des brochures de musées, des critiques en ligne).
  • Peut se servir de traductions parallèles de textes (par ex. d’articles de magazines, histoires, extraits de romans) pour améliorer sa compréhension dans différentes langues.
  • Peut utiliser ce qu’il/elle a compris dans une langue pour comprendre le thème et le message principal d’un texte écrit dans une autre langue(par ex. la lecture de courts articles de journaux sur le même thème rédigés dans différentes langues).
  • Peut exploiter avec créativité la palette limitée qu’il a dans différentes langues de son répertoire plurilingue pour le contexte de la vie quotidienne, afin de se débrouiller dans des situations inattendues.

Première publication : 23/07/16
Actualisation : 15/09/21
L’article initial est disponible sur Gallika.net.

Tags:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Catégories
Commentaires récents